Limoges

Limoges in France, old roman bridge and cathedral

Dernière mise à jour : juin 2022

Bonjour, et déjà félicitations pour avoir franchis ces épreuves que sont les premières années de médecine, l’externat et les ECN !!

Tu te poses maintenant la question de « quoi faire après ? Et où ? ». Voici dans cet article description de ce à quoi tu peux t’attendre si tu prends Endocrinologie-Diabétologie-Nutrition à Limoges.

Bon courage pour les choix et surtout très très bonnes vacances, profite bien car se seront les dernières « grandes vacances » de ta vie. 

N’hésite pas à nous contacter pour plus de renseignements !

  • Limoges est une ville à taille humaine, entre 130 000 (Limoges même) et 300 000 habitants en comptant les « agglomérations » autour, pas de métro mais tout peut se faire à pied dans le centre-ville ou transport en commun (bus ou Trolley) facilement, même à vélo si tu aimes les pentes (possibilité de louer à l’année un V’Lim normal ou avec assistance électrique). Il s’agit d’une ville accueillante où les prix de l’immobilier sont parmi les plus bas de France. La vie étudiante est l’une des moins chères de France. Limoges a une image négative car « dans la campagne, petite ville, centre de la France » …. Mais finalement la plupart des internes ayant choisi (ou non) Limoges en sont très contents. Le fait que ce soit à taille humaine est très agréable. L’océan est à 2h30 (Royan etc) ou 3h (La Rochelle, Ile de Ré etc) et la montagne (Massif Central) à 2h30. 
  • L’inconvénient … pas de TGV pour l’instant. 
  • Spécialités locales : Incontestablement la viande limousine! Capitale également de la porcelaine. Plusieurs musées dans la ville.  

Service d’Endocrinologie à Limoges :

Pour l’Endocrinologie au CHU tu vois de la diabétologie comme dans toutes les villes, il n’y a pas à Limoges de service dédié à l’Endocrinologie non diabétique. Il s’agit d’un seul et même service dans lequel tu vois pas mal de patients diabétiques.

Tu y trouveras : 
– 1 service d’hospitalisation conventionnelle (HC) avec actuellement 10 lits comprenant des pathologies diabétiques (la majorité) ou des pathologies endocriniennes. 
– 1 service d’hospitalisation de semaine (HDS) avec 6 lits (HDS dédiées « obésité » ou  HDS « diabétique » ou « HDS endocrinologie » avec des recherche de carences des patients obèses, recherche de pathologie secondaires à l’obésité, ou des conséquences (FDRCV, SAOS …) des ateliers d’éducation thérapeutique diabète, diététique, des formations à la pompe à insuline etc…) et des bilans endocriniens également (hypercorticisme, diabète insipide…). 
1 service d’Hospitalisation de Jour (HDJ) avec 7 patients maximum par jour où tu vois plus d’endocrinopathies non diabétiques (les habituelles adénomes hypophysaires, surénaliens, NEM, recherches SOPK, de blocs surrénaliens … mais aussi des suivis annuels de diabètes de patients sous pompe à insuline par exemple).

Au sein de ces différents secteurs, il y a 5-6 internes en général répartis :
– 1 ou 2 internes en HC, il voit les patients à leur entrée, fait une contre visite le soir avec un chef, prépare les courriers de sortie, fait la visite du matin seul ou avec un chef suivant le jour et l’avancement dans le semestre (tu n’es pas lâché seul dans la cage aux fauves dès le début).
– 1 interne en HDS, 6 entrées le lundi puis tu les suis en visite encadrée les mardis et vendredis avec un chef, le reste du temps tu es autonome pour surveiller l’évolution des patients et préparer leurs papiers de sortie. Le modèle actuel tend de plus en plus vers des hospitalisations  de « demi semaine » avec un premier wagon de patients le lundi et un deuxième le mercredi.
– 2 internes en HDJ, voient les patients une fois seul puis les revoient avec un chef en fin de matinée, préparent leurs courriers, surveillent leur bilans … Le secteur de l’HDJ est partagé avec la Dermatologie, la Médecine Interne et la Rhumatologie (qui ont leurs propres patients) ce qui permet d’avoir un recours plus facile et rapide pour des avis.
– En fonction de l’avancée dans l’internat, un interne de spé assure une plage de consultation seul avec recours au chef très facilement si besoin, habituellement le mercredi après-midi. Les consultations d’interne sont essentiellement de la diabéto (suivi après hospi ou première consultation) et de la thyroïde. C’est un interne de 3ème semestre minimum qui les assure le plus souvent.
– De plus, il y a des créneaux dédiés au diabète gestationnel, via l’application MyDiabby, plateforme numérique de gestion du DG où les dames rentrent leur glycémie directement. 1 ou 2 internes regardent les glycémies, répondent à leurs interrogations  vis-à-vis du DG, adaptent ou initient un traitement (ordonnances directement envoyées via l’application). Des codes te seront donnés en début de semestre. 
Les internes assistent au staff du service le jeudi après-midi au cours duquel sont discutés des cas difficiles ou rares rencontrées dans le service ou lors des consultations des chefs.
Il existe aussi des RCP sur les tumeurs hypophysaires une fois par mois, des réunions régionales ou nationales comme RENATEN (Tumeurs endocriniennes), Inca-COMETE, TUTHYREF ou Club Thyroïde de façon plus éparses.
Les internes assistent à 1 séance de bibliographie tous les mois.

Concernant les gardes aux Urgences : environ 1-3 par mois en central selon les mois en moyenne et une astreinte par mois (en fonction du nombre d’interne mais en général max 1 par mois) du samedi matin au dimanche soir (payée 80 € environ).

En périph : Pas d’astreinte à Tulle ni Saint-Yreix et les gardes aux urgences dans les périphs dépendent du nombre d’interne, soit 2-5 par mois suivant si tu aimes ou non.

Les autres services possibles dans la région :

Pour les stages en Endocrinologie en phase socle, tu as Endocrinologie au CHU et Nutrition au CHU également.
Tu as un service d’Endocinologie/Diabétologie périphérique au CH de Tulle hors phase socle (1h de Limoges en voiture et l’autoroute est gratuite), un service d’endocrinologie au CH de Saint-Yrieix. Depuis 2022, également stage Endocrinologie au CH de Périgueux. 
– Endocrinologie CHU : stage génial avec des chefs impliquées avec 5-6 internes en général et la description que je t’en ai faite au-dessus.
Nutrition CHU : aucun lit de patient dans le service, c’est une unité transversale de nutrition. L’activité est constituée d’avis à donner sur tous les CHU (Dupuytren 1 Dupuytren 2 et Rebeyrol (SSR)  et de consultations externes d’abord en observation avec les chefs puis en autonomie au cours du semestre. Il s’agit principalement de patient dénutris, de gestion de nutrition entérale/parentérale, d’obésité médicale ou d’obésité chirurgicale donc avant ou après chirurgie bariatrique. Il y a 2 ou 3 internes qui se divisent les avis (nombres variables en fonction des jours). Le chef de service les inclus dans une activité de recherche s’ils sont impliqués (études, publi…). L’équipe est jeune, très accessible et très dynamique.
Endoc/Diabétologie périph (CH Tulle) : Beaucoup de diabétologie. Il draine la Correze et aussi la moitié de la Creuse et le nord de la Dordogne … l’activité de diabétologie y est très formatrice et tu vois pas mal de choses : pompes à insuline, insulinothérapie fonctionnelle, pieds diabétiques (+++)… après pour le reste si tu t’intéresses, que tu te bouges un peu ou que tu demandes aux chefs à voir des consultations par exemple, tu peux voir un peu d’endocrinologie, mais c’est beaucoup plus rare qu’en central. La fréquence des gardes dépend du nombre d’internes mais c’est un peu plus qu’en central cependant, l’ambiance y est très bonne avec des urgentistes bienveillants et une séniorisation de tous les dossiers, l’équipe paramédicale est vraiment aidante).
Endoc/Diabétologie périph (St Yrieix= 45 minutes de Limoges) : 1 post pour un interne d’Endocrinologie possible.  Très bon service d’endocrinologie générale avec activité d’HDS, d’avis dans les étages et consultation avec éducation thérapeutique pour le diabète. On peut faire de l’urgence à la consultation nutrition, l’équipe est super sympa. 

Pour ce qui est des horaires : Endocrinologie central de 9h à 19-20h suivant ta cadence de travail, idem pour Tulle, la nutrition est plus soft dans les horaires.

La formation au cours de l’internat :
– 1ère année d’internat : 1 semestre en Endocrinologie au CHU et 1 semestre en Nutrition en Central
– 2ème 3ème année d’internat :- 2 semestres en Endocrinologie en Central ou en Périphérique
– 1 semestre dans un service parmi Réanimation, Cardiologie, Néphrologie, Médecine Interne, Oncologie, Pneumologie, Gastrologie
– Possibilité semestre Libéral
– 1 semestre libre
– 4ème année d’internat : Docteur Junior (possibilité partagé entre endoc central/périph/nutrition)

Pour le Post-Internat, il y a 1 poste de Chef de Clinique Assistant et 1 poste d’Assistant Hospitalier qui tournent tous les 2 ans (soit 1 poste par an).

Parmi les formations complémentaires :=> Il existe 3 FST accessibles à Limoges :
Oncologie médicale (1 semestre en Oncologie médicale et 1 semestre en Radiothérapie)
Procréation Médicalement Assistée (1 semestre en Laboratoire de PMA et 1 semestre en Gynécologie)
Pharmacologie (je ne sais pas les stages supplémentaires)
Ces FST rajoutent 1 an à la formation et un diplôme supplémentaire.

Il est possible de faire des DU ou DIU supplémentaires en plus de ta formation d’interne, des Masters 1 et/ou 2 : Non obligatoire.

  • Ils te sont proposés des weekends de formation complémentaires de quelques jours 2 à 3  fois par an en interrégional (obligatoires) au cours desquels tu rencontres d’autres internes et d’autres professeurs qui te font des formations théoriques et des présentations des thèses (ces séances étaient en vision durant la pandémie COVID-19). De plus, tu as à ta disposition les cours en ligne via la l-plateforme SIDES. 
  • Pour les inter-CHU, il n’y a pas de soucis pour en faire, il faut juste que ça passe en commission comme chaque demande d’Inter-CHU en France mais c’est faisable. Jusque-là, il y a eu 3 inter-CHU à Paris, 1 inter CHU à Bordeaux, 1 inter CHU à la Réunion et 1 inter CHU à Montpellier. 
  • Pour le reste de la formation théorique, tu es un peu autodidacte mais tous les chefs sont très à l’écoute et même surchargées, ils prendront toujours 5 minutes pour répondre à la moindre de tes questions.

Concernant l’internat : 
L’internat a une bonne ambiance, que ce soit en central ou en périph, avec des repas très convenables, une salle de pause avec bar, babyfoot, billard … et l’organisation de soirées très sympathiques avec afterwork, barbecues, pétanque autour de la piscine de l’internat. 
Pour les périphériques, tu as aussi Brive-la-Gaillarde, Tulle, Guéret qui sont à une heure de Limoges environ (les 2 axes autoroutiers sont gratuits pour y aller), Ussel à 1h30 puis après des petits périphériques comme Saint Junien ou Saint Yrieix par exemple à 20 et 40 min de Limoges.

Référent ANIDEN local : Mathilde Cane

Contact du référent : mathilde.caneduche@gmail.com

Coordinateur du DES : Pr Marie-Pierre Teissier

Secrétariat du coordinateur local : 05 55 05 68 51 

Association des internes limougeauds : APIHL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.