Nantes

Source www.istockphoto.com

Dernière mise à jour : mai 2020

On ne vous dira pas que Nantes a été élue à 3 reprises Meilleure Ville de France où il fait bon vivre, ni qu’elle a été capitale européenne de l’écologie en 2013, ou encore qu’elle est la Capitale de l’Ouest ouverte sur l’Atlantique, la Bretagne et le Royaume-Uni…. Ça fait un peu trop guide touristique….

Tu vas être interne, voilà ce que tu dois savoir sur Nantes :
Nantes, c’est plus de 300 bars, plus de 500 restaurants, une cinquantaine de discothèques, et 3 internats. Et ça seulement sur Nantes….. Sans oublier les fameux apéros en bord de Loire, en sortant de stage. 
Ça te tente de manger le midi au bord de l’océan avant la contre-visite ? Saint Nazaire, les Sables d’Olonne et la Turballe t’attendent !
Ça te tente un petit tennis ou une piscine entre 2 blocs opératoires ? Le Mans et Cholet sont là pour toi !
Tu veux quand même te cultiver ? Un Zénith de 8500 places, un Théâtre de 800 places, sa Cité des Congrès et ses Folles Journées, le Voyage à Nantes, le Hellfest, les Vieilles Charrues et autres festivals à portée de la main.
Nostalgique des capitales ? Paris n’est qu’à 2h en TGV et l’aéroport international de Nantes s’ouvre à toute l’Europe voir plus !
Un poil sportif ? Bateau, surf, planche à voile, kite-surf, VTT dans le vignoble, Kayak en mer ou sur Loire, la Beaujoire et ses rencontres internationales de Football et de Rugby, son équipe de Handball, le Vendée-Globe et tant d’autres activités…

Ah pardon, tu viens là pour la formation ? Bingo, ce n’est pas pour rien que Nantes a été la Première Ville choisie à l’internat en 2019 et qu’elle se positionne parmi les plus investies sur la recherche ! Rejoins près de 700 internes, profite du système d’échange HUGO pour visiter le Grand Ouest. Forme-toi sur les 3 centres de Nantes et la dizaine de centres périphériques.

T’as des pulsions associatives, des dons de DJ ou d’organisateur ? Rejoins les Bureaux des Internats de Nantes, Saint Nazaire, La Roche sur Yon, Les Sables d’Olonne, Cholet et Le Mans.

Un afterwork mensuel, tous les 1er jeudis du mois, pour retrouver tes collègues autour d’une bière (ou plus) et en rencontrer de nouveaux, chaque fois dans un bar différent à découvrir. Un gros tonus par semestre à Laennec et plus d’une trentaine par an à travers tous les internats. 

Sans parler des différents tournois sportifs, babyfoot, beerpong, soccer, soirées escalades, tout autant d’événements possibles de part l’investissement des membres du Bureau des Internes. 

Le Bureau des Internes Nantais t’accueille dès la fin des choix, le champagne à la main et te propose un week-end de bienvenue à ne pas manquer, pour rencontrer tes nouveaux amis qui comme toi, auront tout quitté pour venir dans la première ville de France choisie pour l’internat. 

PRESENTATION DE LA SUBDIVISION

Le CHU : Hôtel Dieu : Place Alexis Ricordeau, Hôpital Mère-Enfant, Hôpital Nord-Laennec, Saint-Jacques

Centres Hospitaliers Généraux (Périphéries) : Saint-Nazaire – La Roche sur Yon – Le Mans – Cholet – Ancenis – Les Sables d’Olonne – La Turballe – Laval – Montbert – Chateaubriand – Carquefou – Blain – Challans – Fontenay le Comte – Luçon

L’endocrinologie-diabétologie – chef de service : Professeur Igor TAUVERON

  • Un HDJ avec en moyenne 6 patients / jour (bilan de diabète, mise sous pompe à insuline, formation insulinothérapie fonctionnelle, suivi / découverte maladies hypophysaires, surrénaliennes et gonadiques, bilan d’infertilité, suivi maladies métaboliques rares)
  • Un HDJ pour l’éducation thérapeutique des patients en insuffisance surrénalienne
  • Une Unité Mobile d’Endocrinologie et Diabétologie : suivi des patients
    hospitalisés diabétiques, éducation thérapeutique avec un(e) IDE dédiée
  • Expertise dans les nouvelles technologies pour le traitement du diabète (pompes à insuline ouverte, boucle semi-fermée et boucle fermée)
  • Plages de consultation par les internes avec séniorisation au décours ; possibilité d’assister aux consultations des praticiens hospitaliers selon disponibilité
  • RCP régulières (hypophyse, HTA) avec internes du service fortement conviés

La formation : une séance de bibliographie par semaine avec un article scientifique à présenter ; possibilité de formation complémentaire : D.U., FST Biologie de la Reproduction ; discussion des dossiers en staff avec le chef de service 1 fois par semaine

La nutrition – chef de service : Professeur Yves BOIRIE

  • 4 lits en hospitalisation de semaine : prise en charge de l’obésité (bilan initial, bilan pré-opératoire) ; pose de gastrostomie ; prise en charge de la nutrition artificielle des patients hospitalisés (évaluation des complications, mise en place d’un suivi nutritionnel)
  • Un HDJ avec en moyenne 4 patients par jour pour le bilan initial des patients présentant une obésité grade 3 et suivi des patients après chirurgie bariatrique.
  • Un HDJ TCA une fois par semaine
  • Programme d’éducation thérapeutique, atelier d’information patients
  • Possibilité d’assister aux consultations des praticiens hospitaliers selon disponibilité
  • Une RCP chirurgie bariatrique mêlant chirurgiens digestifs, nutritionnistes, psychologues, infirmières cliniciennes et diététiciennes mensuelle
  • Une RCP obésité pédiatrique avec les pédiatres.

La formation : réalisation de topo par les séniors du service dont le programme est discuté en début de chaque semestre ; préparation de topos/cas cliniques par les internes (3-4/semestre)

La maquette
• Phase socle au CHU de Clermont-Ferrand : 1 semestre en endocrinologie et 1 semestre en nutrition
• Phase d’approfondissement : 2 stages en EDN, 1 stage hors filière, 1 stage libre. Au moins 2 stages en périphérie
• Phase de consolidation (Docteur Junior) au CHU de Clermont-Ferrand 

Formation théorique
Sessions de cours au cours de l’année avec les internes de l’inter-région AURA
Journées nationales du DES : 2 jours de topos/ateliers à Paris en janvier avec
l’ensemble des internes de France.

LOGEMENTS A L’INTERNAT

Pour le CHU : contacter Thomas Pensart (Tél : 02.40.08.45.86 ou thomas.pensart@chu-nantes.fr).
Les internes de 1er semestre sont prioritaires pour l’obtention d’une chambre. Les autres demandes sont traitées par ordre d’arrivée. Un formulaire de demande d’hébergement (téléchargeable sur www.internat-nantes.fr, rubrique « Etre interne à Nantes ») sera adressé par Monsieur Pensart pour les 3 internats du CHU de Nantes. Il devra être renvoyé accompagné d’un chèque de caution de 100 Euros.
Nombre de places par internat : Hôtel Dieu : 18 – Nord-Laennec : 24 – Saint-Jacques : 8
En périphérie : Contacter chaque internat

Référent ANIDEN local : Matthieu BESNARD

Contact du référent : referentendoc@gmail.com

Coordonnateur Local : Pr Bertrand CARIOU / Dr David JACOBI

Coordonnateur Régional : Pr Samy HADJADJ

Syndicat autonome des internes nantais : https://internat-nantes.fr
contact infos@internat-nantes.fr

Autre source d’information : https://internat-nantes.fr/endocrinologie/

Source www.istockphoto.com

Tours

Tours est une ville très agréable qui cumule plusieurs atouts. Un patrimoine historique avec de nombreux châteaux à visiter s’offrira à vous, nos spécialités culinaires et nos vins raviront les gourmands et gourmets, les bords de Loire sont un lieu idéal pour les balades à vélo, et le vieux-Tours concentre plein de bars et restaurants sympas pour les amateurs.
La ville a une taille idéale : ni trop grande ni trop petite, où tout peut se faire à pied, vélo ou tramway. L’immobilier est plutôt accessible, que ce soit seul ou en colocation, pour louer ou acheter.
Il y a plusieurs hôpitaux à Tours, et l’endocrinologie-diabétologie-nutrition se situe à l’hôpital Bretonneau à Tours centre, ce qui permet d’habiter en centre-ville et de venir travailler à pied ou à vélo dans un hôpital refait aux locaux plus modernes que la plupart des CHU de
France.
Étant en région Centre, la ville a une situation assez pratique à 1H30 en TGV de Paris, 2H
pour voir l’océan, et se trouve sur l’axe autoroutier/TGV pour descendre dans le sud-ouest.

Enseignement théorique :
La formation est commune aux internes EDN de l’Inter-Région Grand -Ouest (Tours, Angers, Nantes, Rennes et Brest) et comprend :

  • 3 sessions par an de cours en commun, avec des cours par les PUPH et des présentations préparées par les internes (cas cliniques, débats avec argumentation bibliographique). L’ensemble du programme étant couvert sur 3 ans.
  • Evaluation orale individuelle tous les ans devant un jury de 3 enseignants de l’inter-
    région avec un cas clinique ;
  • Participation aux journées nationales de DES d’EDN en janvier à Paris ou en visio
    selon le contexte
  • Cours nationaux avec diapositives commentées à visionner sur internet pendant son
    internat ;
  • DU, FST et master non obligatoires mais possibles et même encouragés pour les DU.

Maquette d’internat
La maquette se constitue de 3 phases.
La phase socle en première année : 1 semestre en EDN à Tours, 1 semestre en EDN à Orléans
La phase d’approfondissement en 2 ème et 3 ème année :

  • 1 stage en Unité Mobile de Nutrition à Tours ;
  • 1 stage en EDN hors de la subdivision (système d’échange HUGO dans la région
    grand-Ouest à Nantes Angers Brest ou Rennes ou bien inter-CHU)
  • 1 stage hors filière (= non-EDN)
  • 1 stage libre (EDN ou non)
  • La phase de consolidation ou Dr Junior en 4 ème année : 2 stages en EDN dont au moins 1 au CHU

Les terrains de stages :
EDN à Tours:

  • 13 lits d’hospitalisation conventionnelle pour 2 internes, recrutement variable mais 2/3 diabète et 1/3 endocrinologie en moyenne, très peu de médecine
    polyvalente/post-urgences. Jusqu’à 3 lits occupés par des anorexiques avec suivi conjoint avec l’unité mobile de nutrition (cf infra).
  • 2 internes : 1 phase socle 100% dans le service et 1 plus avancé qui a également une
    activité de consultation diabète et endocrinologie.
  • Encadrement dans le service par 2 PH, 1 CCA et 1 assistant, avec plusieurs visites par
    semaine et contre-visite quotidienne, staff d’endocrinologie hebdomadaire.
  • Séances de bibliographie ou cours par notre PU plusieurs fois dans le semestre.


Unité Mobile de Nutrition à Tours

  • Encadrée par un PU et un PH. Activité mixte entre :
  • L’hôpital de jour d’obésité (suivi médical ou parcours pré- et post-chirurgie
    bariatrique),
  • Le suivi des patients dénutris ou anorexiques hospitalisés en EDN
  • Répondre aux demandes d’avis des autres services (dénutrition sur cancer, maladie
    digestive ou trouble de déglutition),
  • Suivre les seniors en consultation (obésité et dénutrition, adulte et pédiatrique)
  • 1 demi-journée de consultations d’interne par semaine


EDN à Orléans

  • 14 lits pour 2 internes
  • Recrutement plus orienté diabète (activité d’éducation thérapeutique et prise en
    charge du pied diabétique notament) mais avec toujours une part d’endocrinologie.
  • Plus de facilité pour aller assister aux consultations des chefs pour les pathologies
    ambulatoires non vues en hospitalisation (thyroïde ++).
  • 1 RCP par semaine variable selon la semaine : radiologie hypophysaire, chirurgie
    cervicale (thyroïde et parathyroïde), chirurgie bariatrique.

Autres stages en EDN :
Plusieurs périphéries ont un service avec un agrément en EDN dans la région, où il est
possible de faire un semestre pendant l’internat : Blois, Chartres, Bourges, Dreux, Montargis.


Stages hors-filières : au moins 1 à faire dans son internat, qui peut être dans quasiment toute spécialité (cardiologie le plus souvent, dermatologie, médecine nucléaire, pédiatrie, néphrologie…), à faire de préférence en périphérie.

Référent ANIDEN local : Grégoire Fauchier

Contact du référent : gfauchier@gmail.com

Coordinateur du DES : Pr Pierre-Henri DUCLUZEAU

Mail du coordinateur local : ph.ducluzeau@chu-tours.fr

Rouen

Crédit photos :
T. DEMANGEAT & F. CHAUVIN, internes EDN à Rouen

Dernière mise à jour : avril 2022

Particularités locales : bonne entente entre les internes ; chefs jeunes très sympathiques, très présents dans le service, PUPH accessibles pour les différentes questions

La ville : Rouen est une ville « à taille humaine » où tout peut se faire à pied, en bords de Seine avec un centre-ville de charme, dynamique (beaucoup de bars et de restaurants, d’escape game, de cinémas…). Nombreuses activités à faire en été ou aux beaux jours dans les alentours avec de nombreux espaces verts entourant la ville. Située à 45 minutes de la mer, beaucoup de visites à faire dans les environs : le Havre, Etretat, Honfleur… Sans parler de la gastronomie normande pour les amoureux des pommes et du camembert 😉 Et en prime… Des jolis ciels « Vanille » dignes des peintures de Monet 🙂

Généralités sur l’endocrinologie : L’endocrinologie est une spécialité qui permet un choix d’exercice en libéral ou en hospitalier et touche beaucoup de pathologies. Le diabète y est important mais les diverses pathologies de la thyroïde, de l’hypophyse ou des surrénales complètent le tableau. Désormais avec la réforme des DES, la spécialité de nutrition avec la dénutrition et l’obésité vient compléter notre formation.

Maquette du DES d’EDN : répartie en 3 phases
• Phase socle : 1 an : 1 stage agréé à titre principal pour le DES d’EDN et orienté en Diabétologie et/ou Endocrinologie au CHU + 1 stage agréé à titre principal pour le DES d’EDN et orienté en Nutrition : nutrition au CHU répartie en plusieurs sites (décrits plus bas) avec stage divisé en 2 x 3 mois
• Phase d’approfondissement : 2 ans : 1 stage en périphérie obligatoire + 2 stages agréés à titre principal pour le DES d’EDN soit un stage endoc-diabéto au CHU et un stage de nutrition au CHU + 1 stage libre (1 stage agréé à titre complémentaire pour le DES d’EDN parmis hépato-gastro-entérologie, médecine interne et immunologie clinique, pédiatrie, médecine intensive – réanimation, gériatrie, oncologie, médecine cardiovasculaire, neurologie, pneumologie, néphrologie, biologie médicale, santé publique, psychiatrie, médecine nucléaire ou en gynécologie médicale)
• Phase de consolidation : 1 an ou 2 x 6 mois : 1 stage d’un an ou 2 stages de 6 mois dans un stage agréé à titre principal pour le DES d’EDN. Le plus souvent : 1 stage au CHU + 1 stage en périphérie (EDMM ou nutrition)

  • FST disponibles : Cancérologie ; Médecine et biologie de la reproduction / andrologie ; Pharmacologie médicale/thérapeutique
  • Services d’Endocrinologie et de Nutrition de Rouen :
    • 1 service d’Endocrinologie-Diabétologie-Maladies Métaboliques au CHU de Bois-Guillaume
    • 1 service de Nutrition au CHU réparti en plusieurs sites
    En périphérie pour l’endocrinologie : Le Havre, Elbeuf, Dieppe, Vernon
    En périphérie pour la nutrition : La Croix rouge à Mont St Aignan (+/- rattachée au CHU)

Les stages au CHU :

L’EDN au CHU : Endocrinologie/diabétologie au CHU de Bois-Guillaume (Pr PREVOST) : service prenant en charge les principales pathologies d’endocrinologie et de diabétologie avec 1 PUPH spécialisé en endocrinologie (surrénales ++) et 1 en diabétologie (métabolisme +++) 
• 1 unité d’hospitalisation avec 20 lits avec un recrutement principalement orienté sur la diabétologie (découverte, déséquilibre, acido-cétose, pied diabétique, diabète gestationnel) mais aussi parfois de l’endocrinologie (hypo/hypercalcémie, insuffisance surrénalienne…) 
• 1 unité d’hospitalisation de semaine de 10 lits orientée vers les bilans surrénaliens, les mises sous pompe à insuline, les mises sous capteur et actuellement les boucles fermées, l’éducation thérapeutique du patient diabétique.
• 1 unité d’HDJ avec 7 patients par jour pour les bilans endocriniens et diabétologiques : incidentalomes hypophysaires, bilan post-opératoire d’adénomes et suivi, bilan d’HTA secondaire, bilan de complications de diabète, corticosurrénalomes, phéochromocytome…  
• 6 salles de consultations « classiques » et 2 salles de consultations podologiques pour le lundi et mercredi matins. 
• 5 à 8 internes dans le service
• Activités hors salle de l’interne : Téléphone d’avis toute la journée pour un interne (ou à se partager selon la répartition, surtout à partir du 3ème semestre) ; 2 demi-journées de consultations carnet pour réévaluer les patients diabétiques sortis d’hospitalisation. ; 1 demi-journée de consultation pour l’interne de consultation/HDJ (en général à partir du 4ème semestre). ; 1 demi-journée de consultations de diabète gestationnel (souvent pour les internes de gynécologie médicale qui passent dans le service mais pas uniquement) ; Présentation des dossiers en staff hypophyse 1 fois par semaine. ; Participation aux RCP d’endocrinologie le 1er et 3ème jeudi du mois pour tous. 

Nutrition au CHU (Pr DECHELOTTE) :

  • • 1 Service d’HDJ au CHU Charles Nicolle avec prise en charge diagnostique et thérapeutique des TCA (surtout versant anorexie et dénutrition) et activité de liaison pour la dénutrition dans les autres services. 
  • • 1 antenne en SSR à la Croix Rouge à Bois Guillaume avec un service d’hospitalisation de 21 lits en soins de suite et de réadaptation (anorexies restrictives ou mixtes, hyperphagie boulimique)
  • • 1 service d’hospitalisation de jour orienté obésité au CHU de Bois-Guillaume (obésité médicale, bilan pré-chirurgie bariatrique, suivi post-chirurgie bariatrique)
  • • 1 service mixte nutrition-diabétologie-diabète gestationnel à l’hôpital de St Julien (Rouen Rive Gauche) avec activités de consultation interne (diabète gestationnel, 1ères fois de nutrition), hospitalisation de jour (nutrition et diabétologie) et activité de liaison sur l’hôpital de St Julien (dénutrition)
  • Logement au CHU : internat de Charles Nicolle (une quinzaine de place à voir avec le président de l’association Orphéon)

L’EDN en périphérie

Le Havre (Dr Bures) : Endocrinologie/Diabétologie/Maladies Métaboliques (bientôt EDN):

  • • 50 mn-1h de Rouen en voiture et en train, Hôpital Jacques Monod à Montivilliers (15 minutes en voiture du centre)
  • • 3 PH + 2 assistantes ; 2 diététiciens ; 3 infirmières d’éducation ; 1 à 3 internes par semestre
  • • Une unité d’hospitalisation complète avec 12 lits, 
  • • Un HDS/HDJ avec 12 lits en programmé : bilan de complications de diabète, bilans hypophysaires, bilans surrénaliens, semaines à thème comme la semaine d’insulinothérapie fonctionnelle, la semaine de mise sous pompe, la semaine bilan pré-chirurgie bariatrique, éducation thérapeutique ++
  • • 2 chefs ont une activité d’échographie thyroïdienne
  • • En ambulatoire : HDJ mini pour les découvertes de diabète ou les déséquilibres de diabète, consultation de podologie avec une infirmière spécialisée, consultations de diabète gestationnel
  • • Activités hors salle de l’interne: consultation d’interne, consultations d’urgence (principalement pathologies endocriniennes) supervisées par un chef, ou sinon possibilité de suivre les chefs en consultations, avis interservices. Chefs présents pour les visites ++ 
  • Logement : 1 internat dans le centre du Havre, à 10 minutes de la gare du Havre et 15 min du CH. Excellente ambiance entre internes, soirées toutes les semaines au très célèbre « Macumba », une expérience à ne pas rater !
  • Le + : la plage à 10 mn pour les repos de garde !

Elbeuf (Dr Perraudin) : Endocrinologie/Diabétologie :

• 3 PH + 1 assistant Une unité d’hospitalisation avec 30 lits partagée avec la médecine interne et la néphrologie et pour laquelle l’interne alterne entre diabétologie et médecine interne. Pas d’HDS spécifique mais des entrées programmées, consultations possibles si volonté de l’interne et gestions des avis avec les chefs sur l’hôpital
• Espace diabète accessible tous les jours pour éducation thérapeutique des patients sous insulinothérapie Consultations de podologie avec créneaux oragnisés le lundi
• Cours d’infectiologie organisés sur le semestre
• Recrutement : diabète en salle avec parfois quelques insuffisances surrénaliennes et endocrinologie/diabétologie en consultations.

Dieppe (Dr Martin-Chauffier) : Endocrinologie/Diabétologie :

  • • 50 min de Rouen en voiture ou 1h en train (gare à 50 m de l’hôpital !)
  • • 2 PH + 1 assistant
  • • Recrutement : toute l’endocrino/diabéto des environs, pathologies variées
  • • 45 Lits de Médecine Interne sur lesquels sont hospitalisés les patients d’endocrino/diabéto qui sont gérés par les endocrinos (nombre de patients variable, hôpital conventionnel et hospitalisations programmées)
  • • HDJ tous les jours, matin et après-midi, entre 4 et 10 patients
  • • Consultations de diabète gestationnel (DG), suivi MyDiabby
  • • Activités de l’interne : très variées : visite en secteur des patients endoc/diabéto, HDJ, possibilité d’aller en consultations avec les chefs, de faire des consultations d’interne seul, de participer aux consultations DG/suivi MyDiabby, aux avis dans les autres services… chefs présents et disponibles

Vernon (Dr Grand) : Endocrinologie/Diabétologie : 

  • • 45 min de Rouen en voiture ou en train, gare a proximité de l’hôpital
  • • 2 PH + 1 assistant (1 diabéto/endoc) 
  • • 10 lits d’HDS.
  • • Recrutement : toute la diabéto et l’endoc des environs, c’est le seul service d’endocrinologiede toute l’Eure
  • • Activités de l’interne : superviser l’HDS avec visite tous les jours et CV en fin de journée, consultation avec les chefs l’après-midi, possibilité de faire des consultations seul le vendredi après-midi de diabète gestationnel ou dans la semaine.

Formation théorique

  • • Séances de bibliographie (2-3/semestre par interne) 
  • • Quelques cours donnés par les PH, en attente de mise en place plus intensifiée
  • • Journées DES avec le G4 (Amiens, Lille, Caen et Rouen) 2 fois par an sur 2 jours (avril et octobre) : présentation de cas cliniques ou articles par les internes et des mémoires de DES, en présentiel ou en visio à défaut 
  • • Journées Nationale de DES une fois par an sur 2 jours (début janvier) , en présentiel ou en visio à défaut

Recherche

Possibilité de recherche selon l’obtention de bourse ou en auto financement avec année de master 2. Chefs intéressés par l’activité de recherche avec thématiques diverses possibles : chaque PUPH travaille avec un laboratoire différent donc orientation possible vers endocrinologie fondamentale de la surrénale avec Pr LEFEBVRE, diabétologie et maladies métaboliques avec Pr PREVOST ou encore vers la nutrition avec Pr DECHELOTTE. 

Référent ANIDEN local : Fanny CHAUVIN

Contact du référent : referent.endoc.rouen@gmail.com

Coordinateur du DES : Pr PREVOST Gaëtan

Mail du coordinateur local : gaetan.prevost@chu-rouen.fr

Crédit photos : T. DEMANGEAT & F. CHAUVIN, internes EDN à Rouen

Brest

Ville de Brest
Vue sur le château, Brest

Dernière mise à jour : janvier 2021

Un cadre de vie agréable, Brest systématiquement dans le top 10 des villes françaises où il fait bon vivre :
Accès au logement facile, en location ou pour acheter (2000-2500 €/m2)
Un mythe météorologique qui limite le surpeuplement 🙂
Des paysages à couper le souffle tout le long des côtes finistériennes (permis
de conduire recommandé)
L’accès au surf et autres sports nautiques (voile, planche à voile…) à moins de
20 min du CHU de la Cavale Blanche
Aéroport à 20 min de Brest desservant les villes de Paris, Marseille, Lyon,
Toulon, Nice, Bordeaux, Ajaccio, etc.
Un choix infini de crêperies

Les terrains de stage :

Le CHU de Brest : un CHU à taille humaine, avec des avis spécialisés coopérants
Des hôpitaux périphériques ≤ 1h de Brest (dont Quimper avec un très bon partenariat avec le CHU en endocrinologie et Roscoff avec un SSR de nutrition
spécialisé pour adultes)
Système HUGO permettant la réalisation facilitée d’un inter-CHU dans le grand ouest (Nantes, Angers, Rennes, Brest, Tours)

L’accompagnement :

Une Association des Internes dynamique avec des représentants impliqués
Accompagnement systématique jusqu’au post-internat inclus par nos PUPH
Master 2 bien orienté pour chaque souhait de clinicat
Proximité et humanité des praticiens hospitaliers dans l’encadrement

L’endocrinologie-diabétologie

Cheffe de service : Professeur Véronique KERLAN (Hôpital de la Cavale Blanche)

  • Centre de compétence dans 7 domaines (FIRENDO) + centre Inca Onco Endo (Renaten, Tuthyref, Comete)
  • 13 lits en hospitalisation continue, principalement découverte / décompensation de diabète, plaie de pied diabétique compliquée, post exérèse adénome hypophysaire / surrénale, hyperthyroïdie sévère,…
  • Un Centre de Médecine Ambulatoire avec en moyenne 8 patients / jour (bilan de diabète, mise sous pompe à insuline, formation insulinothérapie fonctionnelle, suivi / découverte maladies hypophysaires, surrénaliennes et gonadiques, bilan d’infertilité, suivi maladies métaboliques rares)
  • Une Unité Mobile d’Endocrinologie et Diabétologie (UMED) : suivi des patients hospitalisés diabétiques, éducation thérapeutique avec un(e) IDE dédiée
  • Prise en charge du diabète gestationnel : consultations femmes enceintes nécessitant une insulinothérapie par les internes, suivi en télémédecine assuré par les IDE, groupe d’éducation thérapeutique
  • Clinique du pied : consultations 1 matinée / semaine avec 1 podologue, 1 prothésiste et 1 endocrinologue spécialisé
  • Unité Thyroïde (à l’hôpital Morvan) : réalisation d’échographies thyroïdiennes dans le service de médecine nucléaire + diagnostic en 1 jour (avec cytoponction), RCP pathologies thyroïdiennes mensuelles
  • Expertise dans les nouvelles technologies pour le traitement du diabète (pompes à insuline ouverte et en boucle semi-fermée)
  • Plages dédiées de consultation par les internes avec séniorisation au décours
  • Possibilité d’assister aux consultations des praticiens hospitaliers selon disponibilité
  • Une RCP / semaine (hypophyse, surrénale, reproduction, pédiatrie, dossiers divers) avec internes du service fortement conviés
  • Partenariat existant et privilégié avec les endocrinologues libéraux

La formation :
Une séance de bibliographie / semaine avec un article scientifique à présenter, en présence de la Cheffe de service, du PHU et de la Cheffe de Clinique
Possibilité de se former à l’échographie thyroïdienne et faire le D.U.

2 semestres de la F.S.T. médecine et biologie de la reproduction réalisables à Brest

La nutrition

Chef de service : Professeur Jacques Delarue

Le service
15 lits en hospitalisation continue avec prise en charge aiguë de patients dénutris sévères:
Prise en charge post-chirurgie digestive complexe (résection intestinale, syndrome du grêle court, pancréatectomie, gastrectomie, Lewis-Santy,…),
Partenariat avec le service d’oncologie : évaluation et prise en charge des patients dénutris sévères
Prise en charge de la nutrition artificielle des patients présentant des troubles du comportement alimentaire sévères ou obèses : : évaluation des complications, mise en place d’un suivi nutritionnel, préparation à la chirurgie bariatrique
Un hôpital de jour avec en moyenne 4 patients / jour pour le suivi des patients présentant une obésité grade 2 ou 3
Des consultations séniors
Une RCP chirurgie bariatrique dynamique mêlant chirurgiens digestifs, nutritionnistes, psychologues, psychiatres et diététiciennes

La formation
Une visite sur table / semaine en présence du chef de service avec revue de l’ensemble des patients du service
Réalisation de topo par les séniors du service dont le programme est discuté en début de chaque semestre

La maquette

  • Phase socle au CHU de Brest : 1 semestre en endocrinologie et 1 semestre en nutrition
    Phase d’approfondissement : 2 stages en EDN, 1 stage hors filière, 1 stage libre. Au moins 1 stage en périphérie et 1 stage dans un autre CHU (HUGO/interCHU)
    Phase de consolidation (Docteur Junior) au CHU de Brest : 1 semestre en endocrinologie et 1 semestre en 1 nutrition avec possibilité de stage mixte CHRU/périphérie ou libéral en cours de création/discussion

Formation théorique

  • Sessions de cours au cours de l’année avec les internes et PU-PH du grand ouest, topo à présenter par les internes
    Oraux à la fin de chaque année avec un jury composé de PU-PH du grand ouest : cas clinique sur les cours dispensés dans l’année
    Journées nationales du DES : 2 jours de topos/ateliers à Paris en janvier avec l’ensemble des internes de France
    Journées interregionales d’EDN de l’Ouest

Référent ANIDEN local : Noémie Lemétayer

Contact du référent : noemie.lemetayer@hotmail.fr

Coordinateur : Pr Véronique Kerlan, Pr Jacques Delarue

Contact du coordinateur : veronique.kerlan@chu-brest.fr ; jacques.delarue@chu-brest.fr

Phare du Petit Minou

Angers

Cale de la Savatte, Angers

Dernière mise à jour : janvier 2022

Angers est une ville où il fait bon vivre. C’est une ville de jeunes et d’étudiants qui reste à taille humaine. Culturellement il y a plein de choses à faire. Un centre-ville historique très sympa, plein de restaurants et de bars, des espaces verts, une patinoire et une base nautique en face du CHU, le lac de Maine à proximité immédiate du centre. De quoi occuper vos temps libres.

Par ailleurs, Angers est plutôt bien localisée. On est à 1h en voiture de Nantes, 1h30 en train de Paris, 1h30 de voiture des plages les plus proches.

Notre jolie ville saura vous séduire.

Maquette de l’internat à Angers

Phase Socle (2 semestres) :
1 stage dans le service d’EDN au CHU d’Angers
1 stage dans le service d’EDN au CH du Mans

Phase d’Approfondissement (4 semestres) :
1 stage dans le service d’EDN au CHU d’Angers
2 stages libres
1 stage dans un service d’EDN hors subdivision (échange avec un autre interne des Hôpitaux du Grand Ouest (aka échange HUGO) ou interCHU)

Phase de Consolidation (2 semestres) :
1 stage dans le service d’EDN au CHU d’Angers à temps plein
1 stage partagé entre le service d’EDN au CHU d’Angers et un cabinet d’endocrinologie libéral à Angers

Possibilité de faire une FST entre la phase d’approfondissement et la phase de consolidation : FST Médecine et Biologie de la Reproduction – Andrologie (2 semestres) et FST Oncologie (2 semestres).

Formation théorique

Formation de base
La formation théorique est commune avec tous les internes d’EDN de l’inter-région Grand Ouest (système HUGO : Hôpitaux Universitaires du Grand Ouest comprenant Nantes, Brest, Rennes, Tours et Angers).
La formation comprend : les JNDES en janvier, les cours SIDES en autonomie, 3 sessions de formation avec les internes du Grand-Ouest par an (sessions de 2 jours en présentiel dans une des villes du Grand-Ouest ou sessions d’une longue après-midi en visio depuis 2021), et les journées de l’Ouest en septembre au cours desquelles on nous donne généralement le programme des sessions de cours de l’année suivante.
Lors de chaque session de cours dans l’inter-région, un interne de chaque ville doit faire une présentation type powerpoint généralement sous forme de cas clinique sur un thème donné, en rapport avec le cours.

Evaluation
Pour tous les internes de la région Grand-Ouest, chaque fin d’année est marquée par une évaluation orale sous la forme d’un cas clinique portant sur l’un des thèmes abordés dans l’année pendant les sessions de cours.
Par ailleurs, la thèse d’exercice est à valider avant la fin de la phase d’approfondissement.

Autres formations :
On nous encourage très fortement à faire plusieurs autres formations, soit sous la forme d’un master 2 (notamment pour ceux qui voudraient s’orienter vers l’hospitalo-universitaire), soit sous la forme d’une FST, soit sous la forme d’un ou plusieurs DU ou DIU en rapport avec la spécialité.
Il y a un bon nombre de DU/DIU disponibles au niveau local et national : pathologie hypothalamo-hypophysaire, échographie thyroïdienne, tumeurs neuro-endocrines, thyroïdologie, endocrinologie pédiatrique et transition pour les plus fréquents.

Organisation du service d’Endocrinologie d’Angers

Hospitalisation conventionnelle :
Passage obligé en phase socle, plus vous avancez dans votre internat et moins vous y passerez longtemps.
20 lits, divisés en 2 secteurs :
• Secteur endocrino : 1 interne, 1 CCA référent endoc, 1 PH d’endocrinologie référent
1 visite avec CCA et PH le mardi, 1 visite avec CCA le jeudi
Beaucoup de post-urgence tout venant sur ce secteur, un peu d’endocrinologie (post-opératoire de chirurgie hypophysaire et surrénalienne, urgences endocriniennes…), parfois un peu de diabète quand ça déborde dans l’autre secteur.
• Secteur diabéto/pied diabétique/nutrition :
1 interne, 1 CCA référent diabète, 1 PH de diabétologie référent, 1 PH de nutrition référent
1 visite avec CCA et PH de nutrition le lundi, 1 visite avec CCA et PH de diabéto le mardi, 1 visite avec CCA le jeudi
Beaucoup de diabétologie (découverte, déséquilibre, plaie de pied diabétique), un peu de nutrition (dénutrition, anorexie mentale sévère), parfois un peu de post-urgence quand ça déborde dans l’autre secteur.

Hospitalisation de semaine :
Passage possible à partir de la phase d’approfondissement car moins séniorisé
10 lits, 1 interne, on partage les PH/CCA avec l’hospitalisation conventionnelle
1 visite CCA + PH le mardi, 1 visite CCA le jeudi
Généralement 2 à 4 patents endoc et 6 à 8 patients diabète
Pour l’endocrinologie, on voit un peu de tout (bilan d’incidentalome, exploration de cushing, d’acromégalie, cathétérisme des veines surrénaliennes ou des sinus pétreux, bilan de résistances hormonales/anomalies de la réceptivité hormonale, etc …). C’est plutôt varié et très intéressant.
Pour la diabétologie, souvent les patients sont hospitalisés pour éducation thérapeutique, parfois il y a des semaines à thème (Diab’Equilibre, Insulinothérapie Fonctionnelle, Mise sous pompe).

Hospitalisation de jour :
Passage possible à partir de la phase d’approfondissement
1 à 2 internes, 1 PH ou CCA de nutrition, les patients d’endoc sont pris en charge par le senior ayant demandé l’hospitalisation
Pour la partie nutrition, beaucoup de suivi post-chirurgie bariatrique, un peu de pré-chirurgie bariatrique, un peu de dénutrition
Pour la partie diabète, quelques bilan de syndrome métabolique/complication du diabète, quelques mise sous pompe en ambulatoire.
Pour la partie endoc, suivi annuel de différentes pathologies endocriniennes (hypophyse, thyroïde, surrénale, Turner, etc…). C’est assez varié.

Diabétologie de liaison :
Généralement réservé aux plus vieux internes
1 interne, 1 PH ou CCA référent, 1 IDE d’éducation thérapeutique
On donne les avis concernant toutes les questions qui ont un rapport avec le diabète pour les patients hospitalisés au CHU d’Angers, on passe dans les services si besoin pour notamment l’éducation thérapeutique.

Consultations :
Certaines consultations de diabétologie post-hospitalisation sont assurées par les internes à partir de la phase d’approfondissement. Elles ont lieu le mardi après-midi et le vendredi matin.
Il y a également possibilité d’assister aux consultations des chefs si vous avez le temps.

Staff :
Mercredi 9h : RCP thyroïde
Les 1er et 3ème mercredis du mois 8h30 : RCP RENATEN (tumeurs neuro-endocrines)
Jeudi midi : staff dossier (dossier d’endoc présentés par les internes)
Vendredi après-midi : biblio (4 articles récents sur un thème donné)
1 fois par mois : staff hypophyse avec les neurochirurgiens

Astreintes et gardes :
Les astreintes sont partagées entre tous les internes du service, donc 1 astreinte toutes les 5 à 6 semaines.
L’interne d’astreinte est présent le samedi toute la journée et le dimanche matin. Le senior est d’astreinte téléphonique tout le week-end, mais généralement présent le samedi matin et dimanche matin. On voit tous les patients le samedi et seulement les entrées et les problèmes le dimanche.
Le samedi après-midi et le dimanche matin sont payés comme des demi-gardes.
Les gardes se font aux urgences du CHU. Les premières années en font une douzaine par semestre et ce nombre diminue au fil des années.

Périphéries

La plupart de nos stages ont lieu sur le CHU, cependant, au moins un stage en périphérie est obligatoire.
En général, on fait ce stage au CH du Mans (Endocrinologie, et aussi pour les hors filières de cardio, de néphro, de médecine nucléaire, etc …). Le CH du Mans (CHM) est le plus gros CH non CHU de France, donc des gros services avec une activité intéressante. Il se trouve à une heure de voiture d’Angers. L’internat compte environ 70 chambres + plusieurs colocations rattachées à l’internat, avec une bonne ambiance au rendez-vous. Pour les gardes vous serez à la fois sur le planning des urgences et sur le planning des gardes d’établissement. Le nombre total de garde reste le même qu’au CHU.

Référent ANIDEN local : Alexandra PIZZO-ADAM

Contact du référent : a.pizzoa@hotmail.fr

Coordinateur local du DES : Pr Patrice RODIEN

Il y a un poste de chef de clinique par an pour des promos de deux internes, qui est plutôt réservés pour ceux qui veulent faire de l’hospitalo-universitaire mais pas que. Tout dépend de vos envies, de vos objectifs et de ceux des co-internes qui finiront en même temps que vous.

Des postes d’assistants sont généralement disponibles en périphéries (Le Mans, Laval, Cholet, Saumur). Il y a également possibilité de négocier un poste partagé entre le CHU et un périphérique.

Pour le post-clinicat au CHU d’Angers est par contre complètement bouché, l’équipe est très jeune. Mais il y a encore pas mal de postes à combler dans les CH périphériques et globalement assez peu d’endocrinologues libéraux dans la région.

Rennes

Place Sainte Anne, Rennes

Rennes est la capitale bretonne ainsi que la 11e ville française en terme de nombre d’habitants. A 1h30 en TGV de Paris, 1h15 de l’Océan Atlantique et 45 minutes de la Manche, c’est une ville à taille humaine, idéalement placée pour randonner. Entre expositions dans les divers musées de la ville, randonnées à la plage ou dans les Monts d’Arrée, sortie dans un des innombrables bars de la ville (et la célèbre rue de la Soif), découverte culinaire (galette saucisse les jours de marché pour ne citer qu’elle), dimanche au Rhoazon Park pour supporter le Stade Rennais, tu ne risques pas de t’ennuyer !

Nombre d’internes par promotion : 2

Terrains de stage avec agrément principal EDN :

  • CHU de Rennes :
    • Service EDN, cheffe de service Dr Christèle DERRIEN,
    • Unité Transversale de Nutrition, responsable d’unité Pr Ronan THIBAULT
  • CH de Vannes : service EDN, cheffe de service Dr Gwenaëlle ARNAULT
  • CH de Saint Brieuc : service EDN, cheffe de service Dr Oana IONESCO
  • Clinique Saint Yves à Rennes : service réadaptation digestive et réhabilitation nutritionnelle, responsable de stage Dr SEYNHAEVE Eloi
  • CH de Loudéac (centre Bretagne): service EDN, chef de service Dr Mohammed JEBLI

Mobilité : nécessité de réaliser un stage HUGO (Brest, Angers, Nantes, Tours) en EDN ou un interCHU durant son internat.

Formation théorique :

  • Participation aux JNDES en janvier,
  • Cours avec l’interrégion HUGO 3 fois par an sur des thèmes variés, avec des topos organisés par les internes,
  • Evaluation annuelle en septembre à Nantes sur un des sujets abordés aux cours de l’interrégion.

Référent ANIDEN local : Audrey POISSON

Contact du référent : endoc.referent.rennes@gmail.com

Coordinateur du DES : Pr Ronan THIBAULT

Mail du coordinateur local : Ronan.thibault@chu-rennes.fr